EnglishGermanFrenchRussianPolishItalianSpanish
Log inRegister
 
HS - Parodie : "Les Gens de Farnham"
Post new topic Reply to topic
View previous topic :: View next topic
Author Message
Ilyrm



MEDALMEDAL

Joined: 19 Aug 2007
Posts: 532 on topic
Location: Mort en territoire kha'ak - Belgium
Thank you for registering your game
modified
PostPosted: Thu, 4. Oct 07, 21:59    Post subject: HS - Parodie : "Les Gens de Farnham" Reply with quote Print

Voilà donc un nouveau petit sujet que je dois, je suppose, appeler HS. Mais attention j'ai le droit hein Razz Du moins si je n'ai pas mal interprété ce message de PrizzZ (cf. Jrad 7,page 16) :
PrizzZ wrote:
J'autorise même à mettre ça dans un nouveau post, pour ne pas (dé)polluer le JRAD

Ceci étant dit voici donc l'objet de ce message, une parodie de La Légende de Farnham, elle vaut ce qu'elle vaut, n'hésitez pas à dire ce que vous en pensez Very Happy (et au pire si c'est un bide total je partirai loin, très loin...^^)
Enfin soit, assez parlé, place à la part d'Odie (mon dieu c'est horrible D'oh ).

liiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiigne


Les Gens de Farnham : 1er partie


alinéa Le premier siècle de l’exploration spatiale s’était achevé sur une note fort peu enthousiasmante pour la Belgique : il n’y avait nulle trace de vie dans le système solaire et, de ce fait, aucune possibilité d’étendre le commerce des frites. En effet, après un grand nombre d’années d’incroyable succès, durant lesquelles elles s’étaient imposées comme principal régime alimentaire terrien, les « pommes frites » finirent par lasser les habitants de la Grande Bleue. Lésée dans ses profits, se sentant abandonnée de tous, la communauté belge s’en retourna à ces problèmes politiques, dépossédée de ses rêves de gloire.

alinéa Et la situation ne bougea guère, même lorsqu’un jeune m’as-tu vu tout droit sorti de ses 10 années de galère à l’Université de Tokyo, eut le culot de réécrire les lois de la physique, espérant offrir un nouveau regard vers le ciel à l’humanité…qui en retour l’ignora comme il se devait. Jusqu’au jour où un génie belge, Ignoré Dunéant, qui malgré tout son mérite n’obtint jamais le moindre diplôme, s’approprie les travaux de celui-dont personne-ne-se-rappelle-le-nom. Cet homme créa le premier vortex artificiel. La quantité impressionnante de bière que le « professeur » ingurgita avant, après et pendant la réalisation de cette chose, initialement imaginée circulaire mais qui finalement devint ce que l’on nomma « ruban de moëbius », n’eut d’intérêt qu’en ce fait qu’elle provoqua la mort prématurée de cet illustre ivrogne. Ainsi ce dernier n’eut pas le temps de déposer de brevet pour son invention, laquelle fut donc récupérée par des firmes belges plus sérieuses. Ce ne fut qu’après qu’un nombre immense de vies humaines aient été sacrifiées lors de la mise à l’épreuve des portails expérimentaux que l’on se rappela que les étoiles étaient fort lointaines et de l’impossibilité d’y acheminer rapidement les « portes ». Toutes ces vaines dépenses économiques et énergétiques de la part des chercheurs n’avaient donc été bénéfiques que par le côté amusant des sacrifices de cobayes. La déception était incommensurable.

alinéa C’est alors qu’un quidam quelconque, fan d’une série qui ne sera pas citée en ces lignes, avança l’idée saugrenue qu’un réseau complexe de portails existe déjà dans l’univers. Prêts à tout pour rentabiliser leur investissement, les scientifiques en charge du projet « anneau de forme compliqué des étoiles » entrèrent des coordonnées au hasard, et mirent quelques cobayes de plus pour réaliser qu’elles correspondaient bel et bien à un portail…situé en plein vide spatial.

liiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiigne

...à suivre...ou à oublier, je vous en laisse juges.

(ah et bien sur : tout droit de reproduction réservés à IlyrmProduction, toute tentative de copie non autorisée par l'Auteur fera l'objet de poursuites et plus que probablement d'une exécution publique de son perpétrateur Razz )

[Edit] Dans un souci de clarté j'ai apporté quelques modifications à cette première partie. Ces modifications concernent uniquement la présentation (lignes séparatrices ajoutées,... ), le contenu n'est donc en rien altéré.



_________________
"La recherche scientifique est la seul forme de poésie qui soit rétribuée par l'État." Jean Rostand

Vous aimez perdre votre temps? Les Gens de Farnham peuvent vous y aider !


Last edited by Ilyrm on Fri, 4. Jan 08, 16:42; edited 1 time in total
Back to top
View user's profile Send private message MSN Messenger
scorpio403





Joined: 10 May 2006
Posts: 288 on topic

Thank you for registering your game
PostPosted: Sun, 7. Oct 07, 20:09    Post subject: Reply with quote Print

Continue, on peut toujour en profiter meme si on ne met aucun commentaire Wink

P.S. : par contre, evite les amalguames entre differant univers : il n'y a pas de chevrons sur cette porte, c'est pas comme un vieux film qui a été adapté en serie tv Wink

P.S. 2 : fait y intervenir notre bon vieux doc, je sens qu'on va vraiment se marrer là Very Happy

Back to top
View user's profile Send private message
Ilyrm



MEDALMEDAL

Joined: 19 Aug 2007
Posts: 532 on topic
Location: Mort en territoire kha'ak - Belgium
Thank you for registering your game
PostPosted: Sun, 7. Oct 07, 21:18    Post subject: Reply with quote Print

Merci pour cet encouragement et ces conseil scorpio403 Smile

Je ferai de mon mieux pour la suite, dès que je trouverai du temps, et surtout j'essaierai de trouver une petite place pour le Doc Very Happy

ps: désolé pour ce mélange douteux de séries...je sais bien que les portes de l'univers X ne possèdent pas de chevrons et qu'il serait du coup compliqué d'y rentrer des coordonnées mais bon...impossible n'est pas Belge Laughing (ça je sens que ça risque de m'apporter des ennuis donc je Arrow au plus vite pour tenter de donner suite à cette histoire belge)


_________________
"La recherche scientifique est la seul forme de poésie qui soit rétribuée par l'État." Jean Rostand

Vous aimez perdre votre temps? Les Gens de Farnham peuvent vous y aider !
Back to top
View user's profile Send private message MSN Messenger
rickus41





Joined: 07 Feb 2007
Posts: 13 on topic

Thank you for registering your game
PostPosted: Sat, 13. Oct 07, 19:07    Post subject: Reply with quote Print

Annonce à faire auprès des éditeurs de pack bonus!!!

C'est pour quand les fermes orbitales de patates??? et les manufactures de pommes frittes belges?? Laughing

DSL lol vraiment sympa j'attend la suite Wink

Back to top
View user's profile Send private message
Ilyrm



MEDALMEDAL

Joined: 19 Aug 2007
Posts: 532 on topic
Location: Mort en territoire kha'ak - Belgium
Thank you for registering your game
PostPosted: Fri, 9. Nov 07, 18:54    Post subject: Reply with quote Print

Alors un petit message pour vous présenter l'avancement de la suite tant attendue des aventures de la Frite (Huhum ... "tant attendue" Rolling Eyes ).
Donc le topo c'est que ça a avancé ... mais pas assez pour sortir une suite maintenant. Et le problème c'est que jusqu'au vacances de Noël je vais plutôt être débordé de boulot Crying or Very sad
Enfin j'essayerai tout de même de trouver un peu de temps pour chercher ne fut-ce que les idées et je vous promets (au peu de gens que ça pourrait intéressé ... c'est-à-dire vraiment pas grand chose^^) qu'un suite (voir plusieurs qui sait) arrivera à Noël.

En attendant, je vous sort quand même une petite friteque, histoire de couper la faim :

Pisa-Studie live

Alors? Elle est pas belle ma frite? Very Happy Oui je sais elle a l'air triste mais c'est normal, comment être joyeux après un message aussi tragique?


_________________
"La recherche scientifique est la seul forme de poésie qui soit rétribuée par l'État." Jean Rostand

Vous aimez perdre votre temps? Les Gens de Farnham peuvent vous y aider !
Back to top
View user's profile Send private message MSN Messenger
Ilyrm



MEDALMEDAL

Joined: 19 Aug 2007
Posts: 532 on topic
Location: Mort en territoire kha'ak - Belgium
Thank you for registering your game
modified
PostPosted: Wed, 19. Dec 07, 21:30    Post subject: Reply with quote Print

Chose promise, chose due comme on dit. Voici la suite Smile

Résumé de l'épisode précédent : remontez au premier post et relisez le^^

liiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiigne


Les Gens de Farnham : 2e partie


alinéa Dans le chaos le plus complet, une trentaine d’expéditions, dont les destinations étaient aussi claires qu’une conversation entre Flamands et Wallons, furent organisées à la va-vite. Plus de la moitié des vaisseaux affrétés (ou plutôt de ce qui aurait dû être des vaisseaux) n’allèrent guère plus loin que la phase de décollage. Victimes de l’incapacité évidente de leur pilote ou de l’esprit malsain non moins évident de leur concepteur névrosé, ces bâtiments, qui n’avaient pas attendu la lente action du temps pour muer en épaves, offrirent cependant un spectacle appréciable aux personnes qui eurent la chance de les voir s’écraser sur l’habitat de leurs chers voisins.

alinéa Ce fut ensuite une course sans merci entre les rescapés, à l’issue de laquelle un seul vaisseau devait franchir l’unique portail de saut opérationnel, … fort intelligemment installé à l’extrême limite du système solaire, au-delà du nuage d’Oort.

alinéa Les plus grandes puissances mondiales s’illustrèrent par maintes prouesses dans cette « compétition » : les Américains dont les nombreux vaisseaux allèrent tous se fracasser sur l’astre de nos nuits, lequel exerce décidément sur eux une incroyable attirance ; les Russes, qui réalisèrent trop tard qu’ils avaient une fuite dans leur réacteur principal, trop occupés à rafistoler avec du scotch les fissures des vitres de leur habitacle ; les Japonais, accaparés par leur séance de photo, frôlèrent d’un peu trop près la surface d’un astéroïde (nommé Itokawa … un détail) ; les Chinois qui, faute d’informations précises et fiables quant à la position du portail, allèrent se perdre on-ne-sait-trop-où ; les Portugais semblaient très bien partis … mais tombèrent lamentablement en panne de carburant ; le Vatican … n’est pas une grande puissance et n’a donc rien à faire ici. Bref ils furent nombreux à offrir au monde le spectacle le plus désolant qui lui fut jamais donné de voir. À ce propos, il est impossible de ne pas avoir une pensée émue pour les astronautes australiens, victime d’un mauvaise compréhension du sens du terme « portail de saut », et dont les combinaisons en forme de kangourou traînent à présent ça et là dans le vide spatial.

alinéa Toutes les nations ne se ridiculisèrent pas pour autant. Ainsi la France réalisa une des meilleures performances. Son vaisseau, le Vinteurblosaume, décolla plus parfaitement que tous les autres. Son trajet, comme celui de ses concurrents, fut bien sûr semé d’embûches mais il évita tous les astéroïdes, satellites et autres planétoïdes patatiformes, si bien que les Français furent les premiers à approcher le portail, précédant de peu les Hollandais qui avaient eux-aussi fait un excellent parcours. Les deux bâtiments progressaient à vitesse constante, suivant une trajectoire aussi rectiligne que possible. Un dernier obstacle apparu bientôt devant eux, et non des moindres : le Nuage d’Oort, des milliards de comètes gelées à peine éclairées par le soleil. Ils l’avaient bien compris, l’heure était à la prudence, une seule manœuvre de travers et c’en serait fini d’eux et de leur expédition qui n’aurait dès lors été qu’une pure perte de temps et d’argent. Les yeux rivés sur les détecteurs, ils avançaient donc lentement mais surement.

liiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiigne

À suivre donc, à nouveau ... Pisa-Studie live

(si vous avez des commentaires ou conseils, ou autre, adressez les moi plutôt par MP ... histoire que ce topic soit le plus clair et lisible possible^^)

[Edit] Titre ajouté.


_________________
"La recherche scientifique est la seul forme de poésie qui soit rétribuée par l'État." Jean Rostand

Vous aimez perdre votre temps? Les Gens de Farnham peuvent vous y aider !


Last edited by Ilyrm on Fri, 4. Jan 08, 16:46; edited 1 time in total
Back to top
View user's profile Send private message MSN Messenger
Ilyrm



MEDALMEDAL

Joined: 19 Aug 2007
Posts: 532 on topic
Location: Mort en territoire kha'ak - Belgium
Thank you for registering your game
PostPosted: Tue, 1. Jan 08, 01:22    Post subject: Reply with quote Print

Mon petit cadeau pour l'année qui s'annonce (en espérant que ce soit un cadeau pour tous Laughing )

liiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiigne

Les Gens de Farnham : 3e partie

alinéa Après un grand nombre de manœuvres, le vaisseau français ainsi que le vaisseau hollandais avaient parcouru à peu près la moitié de l’épaisseur du Nuage d’Oort. Enfin la porte fit son apparition tant attendue sur les radars. C’est alors que, ne se sentant plus de contenance, le capitaine du Vinteurblosaume se laissa aller à une petite envolée lyrique, entamant pour son équipage un discours aussi assommant qu’inutile sur la France et son « triomphe ».

« … et c’est ainsi qu’après maints efforts, nous allons enfin nous rendre maîtres de l’univers, …
- Capitaine ?
- … le monde se souviendra toujours de l’homme qui, par son courage et sa détermination, le fit rentrer dans une ère nouvelle …
- Mon capitaine, excusez-moi mais c’est important !
- … cet homme extraordinaire qui n’est autre que …
- CAPITAINE !!!!
- QUOI ! QU’Y A-T-IL DE SI IMPORTANT POUR QUE VOUS M’INTERROMPIEZ DANS MON ÉMOUVANT DISCOURS, BOUGRE DE … »

alinéa Une violente secousse parcourut le vaisseau, faisant lâcher prise au capitaine qui, dans un accès de démence que ses hommes lui connaissaient bien, avait attrapé le cou du malheureux ayant osé lui couper la parole.

« Qu’est-ce que c’est ?
- Les Hollandais, mon capitaine, ils ouvrent le feu.
- Rhaa ! Qu’ils soient maudits, ragea l’officier.
- Rhaa, … qu’ils soient bénits, haleta l’étranglé entre deux râles.
- Vous, vous ne perdez rien pour attendre. Tout le monde à son poste, je veux que toutes les batteries entrent en action, descendez moi ces enfoirés de maatjes !!»

alinéa Alors que dans leurs vaisseaux respectifs, Hollandais et Français s’agitaient en tout sens, ni les uns ni les autres ne notèrent l’apparition, pourtant évidente, d’un gros point lumineux sur les radars.
alinéa Les deux vaisseaux se livrèrent donc un combat aussi long que bordélique, tant bourré d’erreurs tactiques et techniques qu’on ne trouverait aucun intérêt à le relater en ces lignes. Notons cependant que lorsque, usant de leurs ultimes réserves d’énergie, les deux bâtiments foncèrent l’un vers l’autre, provoquant par leur collision une immense explosion qui balaya tous les corps glacés aux alentours et qui créa ainsi un « trou » dans le Nuage d’Oort, le courageux capitaine français était déjà loin. Il avait en effet rapidement compris que la meilleure chose qu’il pourrait entreprendre pour garder le Vinteurblosaume en état de marche le plus longtemps possible, était d’en abandonner le commandement.
alinéa Le capitaine s’en allait donc, seul mais pleinement motivé, à la conquête de l’univers à bord d’un petit chasseur à moitié équipé. Enfin il pouvait voir ce fameux portail de ses propres yeux, seuls quelques kilomètres et un certain nombre de minuscules astéroïdes l’en séparaient. Ces astéroïdes attiraient particulièrement l’attention de notre homme du fait de leur très petite taille et de leur étrange couleur brunâtre.

« Quels étranges astéroïdes, pensait le capitaine, ils ressembleraient presque à des … pommes de terre ?! Soit, c’est sans intérêt, ceci est un instant historique !»

alinéa Sur ce, il saisit son fidèle magnétophone, qu’il nommait affectueusement “Bèbèrt“, la seule “personne“ à avoir toujours été attentive à ce qu’il disait, même lors de ses discours à vous endormir un insomniaque shooté à la caféine. D’un air solennel, il déballa les petits fours qu’il avait prévu pour lui-même ainsi les paroles mémorables que voici, paroles qu’il avait préparées pour ses défunts hommes d’équipage :

« Comme aurait peut-être pu le dire Neil Amstrong en une pareille situation, ceci est une petite sauterie privée, mais une plus grande sera sans doute organisée pour l’humanité. »

alinéa Il marqua une pause, savourant cette bonne petite pointe d’humour, pouffant bruyamment dans la solitude de son étroit cockpit. Puis il reprit :

« Plus sérieusement, ceci est un petit saut pour l’homme, mais un gra…aaaAAAAAARGH !!! »

alinéa Le capitaine du vaisseau belge, le Wallebakpartij, le doigt encore posé sur le bouton étiqueté « Baboum », souriait dans la pénombre de la cabine de pilotage.

« Encore un coup gagnant pour ce bon vieux Doc, une fois!! S’exclama-t-il.
- Et ça était pas une faute de frappe, si je puis me permettre mon capitaine, renchérit le jeune lieutenant Pieter avec son sympathique accent flamand.
- Toi je ne sais pas si tu peux, mais moi je peux te le permettre Piieter. Par ailleurs, cesses donc avec tes « mon capitaine », moi c’est Doc !
- Très bien mon capitaine.
- Rouvre les lumières en sortant, tu veux ? Demanda le Doc en soupirant. »

alinéa Une fois le lieutenant sorti, le capitaine, qui se nommait donc Docteur Julian Bashir, repensa à ce qui venait de se passer.

« J’aurais jamais cru que quelqu’un serait assez schieve pour réellement confondre ces patates explosives avec des astéroïdes. Je ne sais pas qui était dans ce vaisseau, mais ça devait vraiment être un drôle de peï, sûr que j’aurais bien pu me marrer avec lui. En tous les cas, c’est une bonne chose que les autres gaillards aient tout fait pèter, on n’a pas du se frayer un passage à travers ces satanées comètes. »

alinéa Émergeant de ses pensées, le Doc se dirigea vers un interphone et tapa son code de communication privé.

« Oui Doc, vous désirez ?
- Ah mon bon Zande, c’est jour de fête.
- Si c’est vous qui le dites.
- Je veux une double ration de frites pour chaque homme ce soir.
- Je l’entendais bien ainsi, sinon ce ne serait pas festif. Ce sera fait tel que vous l’dites, Doc.
- T’es un brave Zande. Ah et aussi,…
- Je vous écoute.
- Exceptionnellement, toi et tes hommes servirez de la bière.
- Ben comme toujours Doc, non ?
- Non je veux dire que vous servirez de la vrai bière, pas c’te flotte que vous servez d’habitude. Ce soir ma réserve personnelle est ouverte !
- Tudieu ! Là pas de doute, c’est la fête !! Mais vous avez pas peur qu’on vous l’assèche vot’ réserve ?
- T’inquiète fieu, là on parle de ma réserve personnelle, après il reste encore ma réserve privée. »

alinéa Le Doc éclata de rire et coupa la communication. Ce soir-là, le Wallebakepartij traversa le portail de saut, vers le terrible et infini inconnu, vers les peurs et les passions, vers des aventures aussi incroyables que terrifiantes, cependant, ce soir-là, tout le monde s’en foutait pas mal : c’était la fête!!!


liiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiigne

À suivre et bonne année Wink

nb : "wallebakepartij" signifie "partie/fête d'ivrognes".

ps : Si vous avez des commentaires ou autres, n'hésitez pas à les envoyer par mp Smile
Dans cette nouvelle partie, j'ai tenté de répondre à la demande de scorpio403, énoncée précédemment dans le présent topic, en introduisant notre cher Doc (j'espère que ce dernier n'y verra pas d'inconvénient).


_________________
"La recherche scientifique est la seul forme de poésie qui soit rétribuée par l'État." Jean Rostand

Vous aimez perdre votre temps? Les Gens de Farnham peuvent vous y aider !
Back to top
View user's profile Send private message MSN Messenger
Ilyrm



MEDALMEDAL

Joined: 19 Aug 2007
Posts: 532 on topic
Location: Mort en territoire kha'ak - Belgium
Thank you for registering your game
PostPosted: Sat, 17. Jan 09, 19:59    Post subject: Reply with quote Print

Vous (ne) l'attendiez (plus), mais la voilà ! La suite inespérée des aventures des "Gens de Farnham". Dans cette 4e partie, vous apprendrez... pas grand chose !
Je remercie Peroxyde pour son aimable "sponsoring" et mes "lecteurs habitués" pour leur soutien Very Happy

liiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiigne

Les Gens de Farnham : 4e partie


alinéaL’équivalent d’un jour s’était maintenant écoulé depuis la traversée du portail, et un silence morbide régnait à bord du Wallebakepartij. Un vision d’apocalypse s’imposait aux yeux de quiconque pénétrait le vaisseau, pour peu que ce quiconque n’ait pas succombé à l’odeur épouvantable de steak frites carbonisé émanant des conduits d’aération. Les corps inertes des hommes d’équipage flottaient dans les couloirs du vaisseau, parmi le mobilier à la dérive. De temps à autres on pouvait entendre de faibles gémissements tandis qu’un pauvre bougre rencontrait un coin de table.

alinéaLe Doc adorait les lendemains de soirée bien arrosée, c’était pour lui l’occasion de parcourir son bâtiment sans risquer de se faire agresser par ses hommes à qui il devait encore deux ou trois ans de paye, sans compter les nombreuses dettes qu’il ne manquait jamais de contracter sans même en avoir connaissance. C’était aussi l’occasion pour lui de remplir ses Holodecks en toute discrétion. Ainsi, il circulait avec une mini-plateforme de transport entre les carcasses de ses subordonnés mort-bourrés, sélectionnant les meilleurs sujets pour ses expériences, et n’oubliant pas bien sûr de débarrasser les tables de Blackjack des encombrantes mises oubliées par leurs propriétaires, de même que des gains que ces derniers laissaient malencontreusement trainer dans leurs poches.

alinéaAlors que le Docapitaine accomplissait sa “noble“ mission de nettoyage du portefeuille d’un jeune sous-soldat de seconde classe, l’intéressé, émergeant apparemment d’un profond coma éthylique, lui agrippa le bras.

« Aheu ! Vouniêt… ah… spaliau ! Dit-il avec une laborieuse articulation.
- Belle tentative mais tu serais bien mieux d’éviter de parler, manneke.
- Vouniêt… aho… ah… SALAUD !
- Allons allons ! Pas d’emportement. Je vais t’administrer un petit quelque chose, ça devrait te soulager…
- Nia… niooon ! »

alinéaSur ce, le Doc saisit un genre de batte et en assena un violent coup sur le crâne du malheureux essayant désespérément de retrouver le contrôle partiel de sa motricité.

« Un sujet intéressant… Étonnante résistance à la gueule de bois » se dit le Doc, tandis qu’il chargeait le corps du sous-soldat de seconde classe sur sa plateforme de transport.

alinéaTout occupé qu’il était, il ne remarqua, ou plutôt ne se soucia pas de l’individu en scaphandre, relativement louche, qui s’approchait dans son dos, un bon vieux Goedendag à la main. Dans un soucis du détail macabre et inutile, le gars en question arborait fièrement sur sa combinaison le slogan de son sponsor « Les armes Peroxyde(C) : c’est avec plaisir qu’on trucide ! ». Pour parachever le tout, il mettait un soin particulier à prendre l’attitude de l’assassin expérimenté : les épaules voutées, le regard méchant (ce qui était inutile, ses yeux étant cachés par la visière de son scaphandre), la marche sur les pointes des pieds en état d’apesanteur, la respiration minutieusement contrôlée, ressemblant ainsi vaguement à celle d’un buffle se préparant à la charge… En bref, un assassin plus ridicule que discret. À environ un mètre du Doc, qui ne semblait s’inquiéter de rien, le pseudo-tueur brandit sa “dodelijk wapen“, du flamand “dodelijk wapen“ et dont l’équivalent anglais serait “lethal waepon“, information qui n’a pas grand intérêt mais qui a le mérite de permettre l’application d’un procédé visant à introduire un semblant de suspens dans le récit. Quoi qu’il en soit, à être ainsi brandie négligemment, l’arme ne manqua pas de se planter au passage dans un malheureux qui flottait inconsciemment à proximité.

« Ouch, fit l’empalé.
- Verdomme ! S’exclama le gars en scaphandre qui n’arrivait plus à extraire son Goedendag.
- Qui ?… Ah Pieter, ce n’est que toi, dit le Doc en se retournant, avec à peine une once de surprise.
- Co… Comment m’avez-vous reconnu mon Capitaine ?
- Tu me demandes ça sérieusement ? Répondit l’autre en toisant le scaphandre décoré d’une dizaine de lions flandriens dont le plus grand s’apprêtait à bouffer un coq. Tiens d’ailleurs, tu pourrais pas me dire pourquoi tu te ballades comme ça ? Et c’est quoi ce cure-dent que t’as là ?
- Ah heu… Le Goedendag ?... Ca est… heu… Je ai trouvé ça qui flottait dans een couloir et j’ai pensé ce serait dangereux pour les hommes d’équipage, alors je l’ai ramassé.
- Mmh… Et c’est pour ça que tu joues du tricot avec le bastu de s’pauv’ zigue ?
- Nee… Euh…
- Bah, peu importe, passe-moi donc ton Goed-machin tu veux, ça a m’a l’air sympa.
- Ja, c’est un arme Peroxyde(C), vous savez, comme dans le pub : “Avec les armes Peroxyde(C)
- … y a d’l’avenir dans l’suicide !“ acheva le Doc en fredonnant gaiement. Oui, je connais, j’adore cette réclame. Mais tu ne m’as pas encore expliqué pour le scaphandre…
- Juist, c’est… pour passer inaperçu… Et… aussi… à cause de le odeur qu’il y a un peu partout, compléta le lieutenant Pieter, voyant la mine peu convaincue du capitaine.
- C’est vrai que ça flaire pas la rose par ici, je crois que ces clettes de bleus ont encore essayé de faire cuire leur steak sur la machinerie d’aération. Tu pourrais aller y jeter un œil ou deux ?
- À vos ordres mon Capitaine… »

alinéaUne motivation plus que limitée s’entendait dans cette réponse. C’était toujours pareil. À chaque fois qu’on fêtait quelque chose et que l’équipage se laissait aller, les gars se plaignaient de la mauvaise cuisson des steaks et tentaient d’y remédier par eux-mêmes. Le lieutenant ne comptait plus les heures qu’il avait passé dans la salle des machines à récurer les systèmes de propulsion mis hors service par l’accumulation de la viande carbonisée. Mais c’était sans parler des dégâts provoqués par les lâchés de frites intempestifs. À propos de frites, Pieter se rappela qu’il devait parler de quelque chose au Capitaine… Puisqu’il n’avait pas encore réussi à prendre sa place, il fallait bien qu’il joue son rôle de lieutenant.

« Mon capitaine, je sais que ça était bien lollig jusqu’à maintenant, mais je pense que il faudrait peut-être, misschien, penser een beetje à la mission que… » Il s’interrompit soudain, constatant en se retournant vers le Doc que celui-ci avait disparu, de même que cinq ou six des corps qui traînaient là une minute plus tôt. Sans trop s’inquiéter de cela, le lieutenant décida de rejoindre sa cabine. Il se disait que le Doc avait sans doute emprunté un de ses accès secrets pour se rendre aux Holodecks, il avait installé tellement de ces passages dans le vaisseau. Mieux valait se mettre à l’abri…


alinéaComme l’imaginait Pieter, le spécimen Bashir déambulait à présent dans un passage plutôt sombre, poussant sa mini-plateforme de transport. Celle-ci était chargée au maximum de sa capacité, une bonne récolte donc, ce qui indiquait qu’il était temps de rejoindre les Holodecks.

« L’est quand même bien brave mon petit Pieter » Pensait-il tandis qu’il avançait. « Après tout, c’est pas pour rien que je l’ai choisi comme lieutenant. C’est que j’ai l’œil, moi, pour repérer les hommes de confiance ! Mais j’suis tout de même assez étonné qu’un jeune loup comme lui n’ait pas encore tenté de prendre ma place… C’en serait presque suspect. Je me demande s’il prépare pas un truc dans mon dos pour s’emparer du commandement. D’un autre côté, qui voudrait commander à cette bande d’abrutis dégénérés ? Enfin… à part moi, ce bon vieux Doc… et encore, c’est bon qu’ils puissent me servir dans mes expériences. Tiens j’suis arrivé d’ailleurs. Ah oui, pas oublier de remettre la gravité artificielle en marche. »

alinéaAyant installé plus ou moins confortablement ses nouveaux cobayes, le Doc s’approcha du tableau de commandes à l’entrée du Holodeck pour y actionner un levier, après s’être bien attaché dans son siège à sangles, prévu à cet effet. Malheureusement pour eux, la plupart des hommes d’équipage, toujours aussi comateux, ne purent se permettre le luxe de cette précaution, si ce n’est Pieter qui ne partageait pas leur passion pour l’alcool et qui connaissait bien les habitudes de son supérieur. Dès lors que la gravité fut réenclenchée, s’abattit un peu partout dans le vaisseau un déluge de corps, de tables, de steaks trop cuits, de sous-soldats de deuxième classe et d’autres objets certes insignifiants mais qu’on préfère en général ne pas avoir dans l’œil… ou ailleurs. S’en suivit bien sûr un concert de cris et de plaintes.

Les réveils sont souvent difficiles à bord du Wallebakepartij…

« Bon et maintenant, lançons le programme pour mes nouveaux invités… » déclara le Doc, un inquiétant sourire au lèvres.

liiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiigne

À dans un an Laughing
Et comme de coutume, commentaires en PM, merci Wink


_________________
"La recherche scientifique est la seul forme de poésie qui soit rétribuée par l'État." Jean Rostand

Vous aimez perdre votre temps? Les Gens de Farnham peuvent vous y aider !
Back to top
View user's profile Send private message MSN Messenger
Display posts from previous:   
Post new topic Reply to topic
 
You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum
You cannot attach files in this forum
You cannot download files in this forum
Control Panel
Login Data
The time now is Sat, 23. Sep 17, 09:14

All times are GMT + 2 Hours


Board Security

Copyright © EGOSOFT 1989-2017
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Template created by Avatar & BurnIt!
Debug: page generation = 1.20950 seconds, sql queries = 22